TANT PIS POUR KING-KONG ! 

EN CRÉATION

TPKK2-1.jpg

Théâtre d'objet

Tout public à partir de 9 ans

Durée : 1h

Cliquez pour télécharger le dossier de présentation du spectacle A TOUS CEUX QUI
Dossier
Cliquez pour télécharger le dossier de présentation du spectacle A TOUS CEUX QUI
Photos de résidences

L'histoire

En 1967, Dian Fossey est engagée par l'anthropologue Louis Leakey pour étudier et recenser des gorilles des montagnes, à la frontière du Rwanda et de la République démocratique du Congo. Elle y passe 18 ans de sa vie avant d’y être sauvagement assassinée. Préoccupée par le braconnage dont les gorilles sont victimes et la disparition progressive de leur habitat, Dian se lance dans un combat sans merci pour les protéger. Comme une mère. Elle meurt en 1985. Son corps est enterré dans le cimetière qu'elle avait fait construire pour "ses" gorilles à Karisoke, selon ses propres souhaits : « Je veux être enterrée ici, dans le cimetière où reposent mes gorilles ».

A travers l'histoire de Dian Fossey, Tant pis pour King Kong ! raconte une histoire d'amour, d'amitié entre une femme et un gorille et interroge le lien familial. Quelle est ma famille ? Celle qui a le même sang que moi ou celle que je choisie ? Avec quelle famille ai-je envie de vivre et mourir ?

En filigrane Tant pis pour King Kong ! est un manifeste pour la nature et les animaux et interroge la suprématie de l'homme.

L'équipe (en cours )

De et avec : Audrey Boudon

Regard complice : Katy Deville, Théâtre de Cuisine

Regard dramaturgique : Marie Carrignon

Création musicale et chant : Solo Gomez

Création lumières : Sylvain Liagre

Photo du visuel : Audrey Boudon

Conception graphique : Suzanne Caroni

« Univers organique, matières brutes. Terre, feuillages, bois, mousse, bambous, eau, feu. Odeurs musquées. Ambiance moite, brume lumineuse. On entend la jungle, la vie dans les arbres, l’eau qui ruisselle, le chant des oiseaux, le cri des gorilles, le chuchotement des hommes, les chants de fête, … un coup de machette. »

 Audrey Boudon